Image1

Qualcomm condamné en Chine pour abus de position dominante

La National Development and Reform Commission (autorité de régulation en Chine) a condamné Qualcomm à une amende record de 860 millions d’euros pour abus de position dominante. Le géant américain est accusés de tarifs abusifs notamment en exigeant 6% du prix des smartphones simplement pour l’utilisation de ses brevets sur les licences 3G/4G. La société Qualcomm a fait savoir qu’elle se plierait à cette décision et adapterait à la législation chinoise. C’est d’ailleurs préférable pour une firme dont 50% des revenus proviennent de Chine !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*