iOS vs Android

OS mobiles : distribution des versions d’iOS et Android

Deux clans principaux s’affrontent sur le marché des OS mobiles : la clique de Google avec ses nombreux constructeurs et Apple, seul, avec iOS. Du côté d’Apple, la situation est très simple voire même idyllique : 75% des iDevices utilisent la dernière version du système d’exploitation, 22% restent attaché à la version précédente et seulement 3% des appareils reposent encore une version plus ancienne.

iOS

En face, la situation est plus hétéroclite. S’il est vrai que Google s’attache à publier un compte rendu détaillé, il montre cependant une forte disparité dans les versions utilisées d’Android. L’avant dernière version du système d’exploitation de Google (Kitkat 4.4) domine avec presque 41%. Elle est suivie par les moutures 4.1 et 4.2 qui représentent respectivement 17,3% et 19,4%. Les autres versions, y compris le nouvel Android 5.0 Lllipop sont très en retrait.

Android

La situation est facile à expliquer. Les nouvelles versions d’iOS sont systématiquement proposées par Apple à tous les clients pour tous les iDevices (à l’exception des modèles vraiment anciens). Dans le cas d’Android, les constructeurs sont plus prompts à proposer de nouveaux appareils qu’à se soucier des mises à jour pour les appareils existants. Il est hélas assez courant de se retrouver avec un appareil relativement récent mais pour lequel les mises à jour n’arrivent que tardivement (quand elles arrivent)… Il est bien entendu plus facile pour Apple de tenir à jour une gamme plus succincte d’appareils et de proposer des updates en direct que pour Google d’inviter les nombreux constructeurs à mettre à jour leurs multiples devices. De plus, les maigres retombées financières des appareils Android ne motivent guère à se bouger…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*