NXZT Source S340

NZXT Source S340

Alors qu’un grand nombre de constructeurs continue de proposer des tours moyennes avec une flopée de baies pour disques durs 3 ½ pouces et d’emplacements externes 5 ¼ pouces, NZXT sort des sentiers battus avec son Source S340. Ce boîtier au design très sobre fait fi des baies externes ! Sa capacité d’accueil est également fort modeste mais il se focalise sur l’aménagement interne avec une conception bien pensée et surtout adaptée aux « configurations actuelles ». Cette approche pour le moins originale a motivé le test du Source S340.

 

Packaging et déballage

Le NZXT Source S340 est livré dans une boite en carton noire avec des illustrations du boîtier. Rien que le packaging a été soigné. Certes, on n’achète pas un boîtier pour son emballage mais une présentation soignée dès le début est de bon augure. Le Source S340 est empaqueté dans une hausse de protection et maintenu par deux blocs de frigolite. Rien de bien spécifique à ce niveau.

IMG_4171Le S340 fait bonne impression dès le départ. Il a le poids qu’on attend pour un boîtier de ce calibre. Le premier détail qui retient l’attention est l’alignement des panneaux latéraux au niveau de la façade. Il est tout simplement parfait. D’ailleurs, les autres alignements de ces panneaux sont irréprochables notamment sur le dessus.

Le Source S340 de test est un modèle noir gloss mais il existe d’autres variantes : blanc gloss, noir mat et bleu et enfin noir mat et rouge. La peinture brillante ne collectionne pas trop les traces de doigts, ce qui est plutôt pratique. Quant aux éléments noirs mats comme le dessus et le tunnel central, ils ne conservent aucune trace à condition d’avoir les mains « normalement propres » (pas sûr qu’il aime des mains grasses après l’attaque d’un paquet de chips).

Par rapport à d’autres boîtiers midi tour, le Source S340 est moins profond mais il est relativement haut notamment en raison de pieds plutôt haut.

 

Les spécifications

Le Source S340 mesure 200 x 445 x 432 mm et pèse 7,05 Kg. Il est donc plus compact avec une très faible largeur et plus léger que d’autres boîtiers de cette taille. Mais les modèles plus lourds sont équipés de mousse insonorisant. A titre comparatif :

  • Cooler Masert Silencio 550 : 210 x 495 x 455 mm, 9,2 Kg
  • Cooltek Antiphon : 195 x 500 x 445 mm, 8 Kg
  • Nanoxia Deep Silence 1 : 220 x 532 x 517 mm, 11,3 Kg
  • Fractal Design R5 : 232 x 531 x 462 mm, 11,2 Kg
  • Corsair Obsidian 550D : 221 x 531 x 495 mm, 7,5 Kg

Le NZXT Source S340 est équipé de deux baies 2 ½ pouces sur le tunnel, au pied de la carte mère et de trois baies 3 ½ pouces dans le tunnel à l’avant, près de la façade. Ne cherchez pas d’autres emplacements, il n’y en pas. De nos jours, un SSD et un HDD 2 ½ pouces suffisent largement pour un usage courant. Les deux baies 3 ½ complètent les éventuels larges besoins de stockage. Exit toute baie externe mais de nos jours, qui utilise encore un graveur ?

IMG_4172

Côté refroidissement, le Source S340 peut accueillir :

  • A l’avant : 2 ventilateurs de 120 mm ou 140 mm ou un radiateur de watercooling de 280 mm.
  • Au-dessus : 1 ventilateur de 120 mm (livré) ou 140 mm
  • A l’arrière : 1 ventilateur de 120 mm (livré)

Le Source S340 est équipé de deux ports USB 3.0 et de deux jacks audio sur le dessus, à côté du bouton de mise sous tension. NZXT a par contre fait l’impasse sur le bouton reset et le lecteur SD (il faudra utiliser un modèle externe [en l’absence de baie externe] ou celui d’un écran).

Image6Image5Image4Image3Image2Image7

 

Montage

Image10Les panneaux latéraux, les slots d’extension et la backplate de l’alimentation sont équipés de vis à main. Sur toutes ces vis manipulables sans outil, une s’est montrée capricieuse sur un panneau latéral. Grâce à la découpe près des braquets des slots d’extension, les vis sont autrement plus faciles à (dé)serrer à la main.

L’installation de la carte mère est des plus simples. Une des entretoises est équipée d’un plot (qui remplace une vis) et facilite l’alignement. Il reste à serrer les autres vis pour la sécuriser. Le très large accès à la zone située derrière le processeur permet de monter ou de changer le système de refroidissement sans avoir à retirer la carte mère.

Image9

Le montage des unités 2 ½ pouces nécessite 4 vis pour les fixer à un support qui s’attache via une vis à main. Un système avec 2 vis et 2 broches aurait été plus rapide mais c’est un détail. Les emplacements 2 ½ pouces n’ont pas de système anti vibration mais pour un SSD, c’est inutile et l’intérêt est très limité pour un HDD 2 ½ pouces.

Image11

La fixation de 2 disques durs 3 ½ pouces dans les baies est assez simple mais demande le déclipser la façade pour les vis de sécurisation. Un troisième disque peut être vissé directement à la base du boîtier. NZXT n’a pas prévu de système contre les vibrations.

L’alimentation est facile à monter. Elle prend place sur une backplate et s’enchâsse avec tous ses câbles par l’arrière. Il n’y a pas de système pour limiter les vibrations comme dans la majorité des boîtiers.

Image12

NZXT aurait-il complètement oublié l’existence de vibrations ? Oui et non. S’il est vrai que par le passé, les tours équipées de multiples disques durs 3 ½ pouces 7200 rpm ou 10 000 rpm vibraient, aujourd’hui, ce n’est plus trop le cas. A présent, les disques 3 ½ pouces tournent à ~5400 rpm (inutile d’acheter un « veau » à 7200 rpm »), les modèles 2 ½ pouces ne vibrent pas (ou si peu) et les SSD n’ont tout simplement pas de pièces mécaniques et du coup ces systèmes n’ont plus vraiment de raison d’être. Si vous avez une collection d’antiquités 3 ½ pouces à recycler, le S340 n’est pas le bon choix. Enfin, l’alimentation n’est pas spécialement une source de vibration à moins d’avoir un ventilateur faussé. Ceci étant, s’il n’y a pas de système contre les vibrations à ces niveaux, les pieds très adhérents assurent un très bon « amortissement ».

Image14

Câblage

Lors de l’assemblage d’une configuration, ce n’est pas le montage des éléments qui pose problème (surtout en l’absence unité 5 ¼ et 3 ½) mais le câblage. Cette phase tourne souvent au « cauchemar » et transforme l’intérieur de la tour en un imbroglio de câbles. Ici, NZXT a fait un travail excellent pour ne pas dire génial. Une plaque au design soigné court devant la tranche de la carte mère. Elle est avancée de plusieurs centimètres par rapport au fond du boîtier et permet d’amener la grosse prise ATX 24 broches à la carte mère en masquant son énorme et moche câble. La prise ATX 4/8 broches passe sans problème par l’arrière de la plaque supportant la carte mère (une découpe est prévue) et 16 mm sont disponibles par rapport au panneau.

Image13

Face aux emplacements 2 ½ pouces et au bas de la carte mère, des découpes sont prévues pour les différents câbles SATA, USB, HD Audio, etc. Même avec une alimentation non modulaire, la facilité d’obtenir un intérieur soigné est déconcertante ! Il suffit de tout « planquer » dans le tunnel et de de faire monter les câbles par des zones cachées. NZXT a même prévu des fixations pour des colliers colson le long du cache central. Seuls les câbles PCI-Express de la carte graphique sont plus difficiles à cacher. Du coup, la « vitre » latérale prend tout son sens : une fenêtre sur une config nickel ! Je dois reconnaitre que jusqu’à présent, je n’avais jamais monté aussi vite et aussi facilement une configuration si clean sans prise de tête.

Refroidissement

Image15La face avant noire laquée détachable est une sorte de tunnel avec les entrées d’air supérieure et inférieure de 150 x 20 mm. La façade du Source S340 est une prise d’air géante avec un filtre 360 x 140 mm à fixation magnétique. Il est donc très facile à retirer que ce soit pour le nettoyer ou fixer des éléments au boitier : ventilateurs, radiateurs ou les disques durs.

L’alimentation qui prend place dans le bas du boitier bénéficie aussi d’un filtre. Grâce aux pieds haut du boîtier (~25 mm), elle ne se transforme pas en aspirateur même sur de la moquette.

Les deux ventilateurs de 120 mm sont vraiment silencieux et ne demandent pas de remplacement. Compte tenu de l’absence de câbles vagabonds, de l’énorme prise d’air à l’avant, les deux ventilateurs n’ont pas de mal à évacuer l’air chaud. Le NXZT Source 340 n’a aucun mal avec le Core i7 3770K t la GeForce GTX 780 de notre configuration de référence. Les températures malgré la canicule lors du test sont de 3 à 5°C inférieures à celles du CoolerMaster Silencio 550 de référence pour un niveau sonore similaire. A un détail près, contrairement au Silencio 550 dont les ventilateurs sont une calamité, le Source S340 obtient ce résultat out of the box.

Conclusion

Image16Vous n’avez pas de vieux disques durs à récupérer ni besoin d’unité optique ? Vous rêvez d’un intérieur aussi propre que celui du feu Mac Pro ? C’est possible et même hyper simple à obtenir. Conçu pour les configurations actuelles avec un SSD épaulé par un HDD 2 ½ pouces ou un second SSD, le NZXT Source S340 offre un management des câbles tout simplement parfait ! Il masque tout : des petits câbles pour les leds et le bouton de power au gros et disgracieux câble de la prise ATX 24 broches. Le montage est vraiment aisé et rapide pour un résultat franchement étonnant même avec une alimentation non modulaire. Le design est sobre, la finition est soignée, la rigidité est dans la bonne moyenne, les peintures sont de qualité (attention à ne pas trop serrer les vis sur la partie gloss) et les ventilateurs livrés sont de bonne facture. Au chapitre des petits regrets, on peut  épingler l’absence de bouton reset et de lecteur SD ainsi qu’un filtre un peu cheap pour l’alimentation. Au moment du bouclage, le NZXT Source 340 se trouve aux alentours de 100 € sur LDLC, Amazon ou Matériel.net. On aurait préféré un tarif de l’ordre de 90 € mais en l’absence de défaut (à condition de ne pas le prendre pour un boîtier « legacy »), ce NZXT Source S340 est recommandé ! Dernier détail, je recommanderais plutôt les versions noires mates plus « discrètes », le noir gloss étant franchement réfléchissant (en même temps, c’est le but).

Pour : Qualité, finition, design, facilité de montage, agencement interne, bons ventilateurs fournis, silence de fonctionnement, flux d’air non entravé.
Contre : Pas de reset, pas de lecteur SD

Alors qu’un grand nombre de constructeurs continue de proposer des tours moyennes avec une flopée de baies pour disques durs 3 ½ pouces et d’emplacements externes 5 ¼ pouces, NZXT sort des sentiers battus avec son Source S340. Ce boîtier au design très sobre fait fi des baies externes ! Sa capacité d’accueil est également fort modeste mais il se focalise sur l’aménagement interne avec une conception bien pensée et surtout adaptée aux « configurations actuelles ». Cette approche pour le moins originale a motivé le test du Source S340.   Packaging et déballage Le NZXT Source S340 est livré dans une boite…

Passage en revue

Qualité
Performances
Ergonomie
Design
Prix

Recommandé !

Résumé : Le NZXT Source S340 tranche enfin avec le côté legacy qui n'en finit pas de hanter nos tours. Même avec deux mains gauches, le premier venu peut monter une config super clean en un temps record !

Note de l'utilisateur 4.65 ( 1 votes)
89

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*